27/05/2006

A bout

Fatiguée de tout....
De ce combat qui m'assomme plus que tout en ce moment...
Blessée physiquement....et moralement...
Je n'ai pas envie d'abandonner....Non, non....
Pourtant je m'écroule....

 
 

 

23:21 Écrit par Elise | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

. Parce que dans ces moments-là, il n'y a que ces mots en tête : A QUOI BON? Et que la réponse ne vient pas, ou qu'elle vient précédée de tous les "si" qui feraient tout changer, tout effacer et recommencer ...

Je ne peux que te dire, en cette enième nuit d'insomnie, que je ressens tellement ce que tu décris et que pour cette raison je voudrais t'en soulager ...

Laisser nos petits abattis s'écrouler, nous le savons pertinemment qu'il y a mille raisons de ne pas "laisser faire" ... et pourtant ...

J'aurais aimé être plus empreinte d'espoir, je t'offre néanmoins et le plus sincèrement de mon âme mes bras, mon épaule, mon coeur pour te réchauffer ...

Et demain, enfin, peut-être ma main dans la tienne pour aller revisiter ces endroits qui me sont chers, qui te sont chers et les partager.

Je t'embrasse très fort, belle Elise

Écrit par : Barbabulle | 28/05/2006

... Le corsp en révolte. L'âme à l'abandon. Quelques heures. Mais cette force, toujours, qui te tient. Et qui t'interdis de renoncer au combat.
Repose toi. Et tu pourras te remttre en route, une fois prête.
Les petites Fées forment une béquille pour t'empêcher de t'écrouler totalement.
Tiens bon ma douce.

Tendresses

Écrit par : AA | 28/05/2006

Les commentaires sont fermés.