22/05/2006

Sans voix....

Souffle coupé.....tellement touchée...
Quand un "inconnu" au grand coeur se bat pour comprendre le mal qui ronge une ancienne collègue de travail....il cherche...surfe sur le net...découvre des blogs...et frappe à la porte de la compréhension.....Quelle belle démarche...
Je vous laisse découvrir les derniers mots qu'il m'a adressés....Merci à toi!

"En cette fin de journée, j'ai lu l'intégralité de ton blog. Ce n'est
point cette fois les photos qui ont attiré mon attention mais le
positif qui émane de ton écriture, ton évolution.
Tu disposes de clés importantes pour ta guérison. Elles sont là, mais
avant de t'en parler je me permets de te donner mon avis sur cette
maladie que je connais assez bien au travers de deux personnes amies
qui a été touchées.

En premier lieu, la société a de la peine à reconnaître vos
souffrances, comme toutes souffrances psychologiques. Les souffrances
physique, elles, sont mieux comprises. N'entendons-nous pas : '' Cette
pauvre Madame 'X', elle touchée par un cancer'' Pour une maladie dite
'physique' la personne garde sa personnalité et elle est touchée par
une maladie. Pour les autres, il y aura souvent des raccourcis
péjoratifs ''Madame 'Y' la dépressive du 3ème''....La maladie et la
personne ne font plus qu'un..
Pour les TCA'S c'est pire parce que mal connus, Les gens ne voient que
la résultante physique mais ne savent de loin pas les maux que vous
endurez, Hélas... ! En conséquence construis ton réseau d'amis avec
des personnes qui sachent te comprendre, ne pas te juger et t'aimer.
Mais je devine que tu le possèdes et c'est heureux !

Un point où tu te culpabilise à tord c'est sur tes variations d'humeur
et ton mal-être que tes proches doivent parfois vivre. Là c'est
important Élise. Ce N'EST PAS TOI, CE N'EST PAS TA PERSONNALITÉ QUI
DÉTERMINE CETTE ATTITUDE OCCASIONNELLE, C'EST TA MALADIE. Il y a
Élise, la femme bien, la fille et l'amie aimée et d'un autre côté
cette épouvantable maladie qui fait en quelque sorte 'interface' entre
toi et les gens. Tes proches se heurtent parfois à ta maladie, JAMAIS
A TOI !
Une vérité : Compare-toi au diamant entouré de sa gangue de terre. Toi
le diamant, la gangue étant l'anorexie...
Il y a aussi un point dont tu ne parles pas : La transition entre
l'adolescence et l'âge dit adulte. Ce n'est jamais vers 20 ans qu'elle
se réalise, mais bien souvent plus tard. Et quoique les gens disent
cette étape de vie est difficile. Trop de monde la nie. Elle sévit
entre 20 et 30 ans..un cap difficile.

Venons en maintenant au clés de ta guérison :

Les clés externes :

- Une famille qui t'aime même si parfois, (et nous le retrouvons dans
toutes les
familles !) il y a des tensions et des manques de communications.

- Un réseau d'amis précieux, à renforcer et surtout à ne pas abandonner !

- La nature, en particulier la montagne que tu aimes et qui est et
sera une composante importante de ta guérison. Une marche avec les
sens en éveil, les bruits, les senteurs, les lumières que voilà donc
une thérapie précieuse et importante !!

- Le sport tel que tu le pratique : natation, ski.

- Ton job, qui te procure dans l'essentiel des satisfactions et le
travail qui quoique on en dise nous permets de ne pas penser trop à
nous-mêmes !

Tes clés internes :

- Une extraordinaire capacité d'auto-analyse et de décision. En effet,
je juge magnifique ta démarche d'avoir pu mettre des mots sur tes
maux, décider de thérapies, bref de te battre !

-  Toujours une pensée pour les autres malgré tes moments difficiles. Bravo !

- Une volonté de fer de gagner. De retrouver la vraie vie !

- Et pour terminer, une évolution personnelle très positive lorsqu'on
lit ton blog. Le contraste entre les débuts où le doute existait et
ces derniers textes empreints de positif !

Alors voilà Élise, je me devais de te dire cela à la lecture de ton
beau blog. Je sais qu'il sera une courte étape transitoire dans ta vie
car tu seras bientôt guérie !
Je ne te demande pas une réponse à ces propos, mon message avait comme but de
t'encourager et de te féliciter sur ta démarche empreinte de courage
et de succès présents et à venir !!"

 

Je traverse à nouveau une période difficile,chutes sur chutes....Mais toutes les marques d'affection, les encouragements que je reçois me réchauffent le coeur...un coeur blessé mais qui a profondément encore envie de battre!..

MERCI A VOUS!

 

 

20:16 Écrit par Elise | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

... Ah, Jean. Souvent les mots...
Il a raison. Elise et la maladie, ce sont deux personnes différentes. Elise se ba au-delà des chutes. Parfois, la maladie gagne, parfois elle perd. Il faudra du temps, et des luttes encore pour qu'il n'y ai même plus de combat à mener. Mais tu peux y arriver. Enfin, je le ressens comme ça.

Prends soin de toi ma Belle. Je t'envoie plein de douceurs pour faire un matelas pour amortir les chutes.

Tendrement...

Écrit par : AA | 22/05/2006

re d'un blog à l'autre, des pensées. des baisers.
fais de beaux rêves... ;)

Écrit par : AA | 22/05/2006

. Emue aux larmes ...
Bien sûr que je ne te connais que peu Elise, mais le diamant il est là, pour sûr, moi je le vois ...
Je t'entoure de baisers pour te retenir dans tes chutes

Écrit par : Barbabulle | 23/05/2006

Bisous tout doux... Je pense souvent à toi et t'embrasse très fort. Tu sais que tu peux m'écrire et compter sur mon soutien ;-)
Lisanka

Écrit par : Lisanka | 25/05/2006

je voulais juste te dire que passer sur ton blog c'est aussi réfléchir par rapport à soi-même et à combien on tient à la vie car il est vrai qu'on n'en profite jamais assez. Bonne chance sache qu'on est tous avec toi
c'est au rythme de mon coeur que battent mes mots
je te souhaite bonne route

Écrit par : pauline | 20/04/2008

Les commentaires sont fermés.