09/05/2006

Belle réflexion

Hommage à la réflexion de Mimi.....

 

"Aussi :je crois que l'énorme besoin de consolation et la peur de l'abandon qui caractérisent les personnalités addictives(nous) ne seront jamais comblé ni réparé:ni par la bouffe(et son refus),ni par rien d'autre,c'est quelquechose que l'on doit accepter,un manque sur lequel on doit construire,dur ,très dur.
Alors n'attendez pas d'un forum cela!"

 

 

19:12 Écrit par Elise | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Tant de choses Nous avons, il est vrai, tant de choses à accepter, tant de choses auxquelles il faut renoncer. Je me demande si on y arrive vraiment un jour: arrêter de craindre l'abandon, la solitude et faire le deuil d'une perfection impossible. Je ne crois pas (mais je suis du genre pessimiste), parce que c'est quelque chose de trop profondément planté dans nos coeurs. On peut juste arriver à vivre avec, comme un manchot parvient à s'aménager une vie presque normale avec un seul bras...

Écrit par : Endomorphine | 10/05/2006

Petites histoires C'est très juste. Mais c'est aussi notre époque qui veut ça: il n'y a plus beaucoup de structures auxquelles se raccrocher, il faut les inventer et y donner du sens. Or cela suppose qu'on ait été élevé dans une ambiance familiale qui pousse à y croire, et ne pas trop se poser de questions. Ce n'est pas notre cas. Nous avons connu des choses qui nous ont poussé à ouvrir la boite de Pandore pour y découvrir du vide, un vide abyssal... Difficile après ça d'être dans le construit. M'enfin, on arrivera bien, nous aussi, à s'inventer nos propres histoires de femmes adultes auxquelles nous croieront et que nous transmettrons à nos enfants ! Courage les filles!

Écrit par : elisa | 10/05/2006

accepter... C'est dur ce que tu as écrit... Peut être parce que je suis encore naive, mais je me dis que la vie nous réserve surement quelque chose de bien, une raison pour vivre quelque part. Ce vide il est là, et non je ne crois pas que la nourriture puisse le remplir. Mais peut être que l'estime de soi, l'amour, les enfants peuvent apporter quelque chose. Je l'espère. C'est à nous de trouver ce que c'est le bonheur, et à nous de travailler pour l'atteindre. Je pense que c'est possible.

Écrit par : Léa sophie | 10/05/2006

mimi les bons mots Applause pour Mimi... ;) :)

Écrit par : AA | 12/05/2006

Les commentaires sont fermés.