26/02/2006

Désemparée...

                     
 
Cas désespéré que je suis....
Incapable une fois encore de prendre sur moi, de me faire violence autrement qu'en crisant...
J'ai crée une atmosphère des plus pourries à la maison ce w-e comme cela ne s'était pas produit depuis un certain temps...
Résultat: ce sont mes proche qui trinquent! Et moi je me renferme dans ma coquille silencieuse...incapable à nouveau de nouer un dialogue constructif sur ce qui ne va pas...
Alors comme c'est mon refuge depuis quelques temps et  le mode de communication le plus accessible et bien hier j'ai déversé tous mes ressentis dans  mon blog...une adresse que j'avais donnée à ma soeur car la distance qui s'est crée dans nos relations affectait ma conscience...alors je m'étais dit qu'elle pouvait savoir ce qui me rongeait de l'intérieur...Mais bien entendu mes propos l'ont heurtée...alors que ce n'était pas mon but...j'avais besoin de mettre par écrit tous mes ressentis...Donc bcp de reproches de sa part, je fais soi-disant fausse route dans mes analyses et je l'ai fait culpabiliser...Pardon, pardon, ce n'était pas mon souhait...Je m'en veux de foutre tout ce bordel autour de moi...
Difficile bien sur de me comprendre, alors on ne retient que les apparences: "son cas ne change pas!, elle est puérile!, elle est nombriliste!...."
A Paris l'engrenage a été tel que je me suis enfoncée silencieusement pdt des mois, ne surmontant pas mes angoisses et ma solitude...De retour dans un environnement plus sécurisant et plus sain je ne parviens toujours pas à prendre le dessus et je pourris involontairement les relations avec mes proches...Bref mon cas est désespérant...Je n'ai pas envie d'être internée ni de fuir ma réalité...
Bref sale week-end  pour ma conscience....
Demain une autre semaine...et j'espère moins de tensions....
Ma ptite chienne (non ce n'est pas elle! mais celle sur la photo de ma page d'accueil) est venue me rejoindre à l'étage...je suis sure que les animaux ressentent l'état d'esprit de leur maître...Un ptit câlin pour oublier...

17:22 Écrit par Elise | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Elise... Ma puce, je revois ce que j'ai vécu il y a un an à travers tes écrits. Je rentrais et ça ne se passait jamais bien. J'étais agressive à cause de mes crises, de mauvaise humeur enfin bref... Ca a été beaucoup mieux quand j'ai parlé à mes proches des angoisses qui me rongeaient. Ca a été difficile mais le fait de mettre les choses à plat a crevé l'abcès.
Je t'embrasse bien fort,
Lisanka

Écrit par : Lisanka | 26/02/2006

:/ Je ne pense pas Elise que tu pourris tes proches, ou la situation, ou n'importe quoi...

Simplement il y a d'énormes incompréhensions autour de toi je crois...Ce n'est ni de ta faute, ni de la faute de tes proches, c'est simplement la situation qui est comme sa...

Ma foi, on ne peut pas toujours avoir ce que l'on désire, et les autres ne peuvent pas toujours être comme on voudrais qu'ils soient...Vis versa...

P-e être le mieu pour toi est que tu devrais t'éloigner...Sans pour autant te retrouver à nouveau seule...Aller vers d'autres personnes...

Je ne sais pas...

Mon w-e aussi c'est mal passé...Comme beaucoup de mes w-e d'ailleurs...

Comme tu dis, une nouvelle semaine démare, et j'espère aussi qu'elle sera mieux que la précédente...

Gros bisous à toi Elise !!! ;)

Écrit par : KriSs | 26/02/2006

Courage! Je ne sais pas quoi te dire, sauf que je suis avec toi et que je te souhaite d'aller mieux bientôt. Je comprends tellement (je pense...) tes sentiments! Je te souhaite bien du courage, un jour toute cette soufrance sera derrière nous. Demain est un autre jour!

Écrit par : Léa Sophie | 27/02/2006

Les commentaires sont fermés.