22/02/2006

Détente et ratage....

Ce matin retour à une de mes premières sources de détente: la natation....délaissée depuis de nombreux mois suite à ma perte de poids et à ma petite forme physique....mais même si je suis loin d'avoir repris les kilos qu'il faudrait et si la méga forme physique n'est pas encore là...tant pis j'avais besoin de me défouler et de me détendre par la même occasion...35min à enchainer les longueurs sans trop fatiguer...à être bien tout simplement....après un petit refroidissement je me suis détendue sous une bonne douche bien chaude....
La journée qui allait se poursuivre ne pouvait alors qu'être placée sous le signe de la détente...Trop beau pour être vrai!....Pourquoi ces changements inopinés d'état d'âme...pourquoi ces démons qui apparaissent quand bon leur semble alors que nous sommes a priori sur la bonne voie...Saloperie de tca....
Bref en m'arrêtant à la boulangerie pour ramener le pain de la journée pour la maison et bien je ne suis pas rentrée qu'avec le pain et mon sac de sport ne contenait plus seulement mes affaires de piscine...oh pas grand chose en plus mais juste ce qu'il fallait pour criser 15min après le déjeuner ni vue ni connue et donner à tout ça un bon coup de chasse d'eau....tout doit disparaitre...que ce foutu mal disparaisse....Et après comme par hasard tout va pour le mieux....Pourquoi? parce qu'une nouvelle fois je n'ai pu résister et qu'au fond cette micro-crise qui se répète dès qu'une occasion se présente est devenue comme une routine....Mais non! non non non!!!!! cela ne peut et ne doit pas devenir une routine!....Je me suis encroutée pendant des mois en 2005 dans une routine maladive...alors ce n'est pas en ce moment, alors que j'ai entamé depuis le début de l'année un long chemin celui du "aller mieux" et de la guérison que je vais retomber dans un cercle vicieux et sournois....
Il faut que je m'accroche...que je prenne sur moi et que je ne réduise pas certains moments de détente (comme aller se ballader, nager, partager un repas....) à des occasions plus que ponctuelles....
A bientot

15:22 Écrit par Elise | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Accroche-toi! Coucou Elise!
Je voulais simplement te dire de ne pas lâcher. C'est normal de raquer au début. Le tout, c'est de ne pas culpabiliser ad vitam aeternam. Tu oublies cette crise et tu repars du bon pied, d'accord?
Pour le pain, je sais ce que c'est, je crisais systématiquement dessus. Ce que tu peux faire pour endiguer le problème, c'est acheter le pain en portions individuels au jour le jour. Ca peut sembler contraignant mais ça évite les catastrophes. En tout cas, il ne faut surtout pas arrêter d'en acheter. Parce que sinon frustration et qui dit frustration dit craquage un jour ou l'autre.
Je t'embrasse,
Lisanka

Écrit par : Lisanka | 23/02/2006

Fluctuant... c'est ce qui caractérise souvent mon état d'esprit, aussi...
Quand ça va bien, on aimerait que ça dure éternellement, on se sent fort, mais malheureusement ça retombe souvent..! Mais faut se dire qu'après, ça remonte...

Accroche-toi la miss!

Bisous

Isa

Écrit par : Tbilissi | 23/02/2006

Haut et bas = vie... Oui, comme tu le dis, "Saloperie de TCA"

Mais le principal, je pense que c'est le fait que tu minise quand même ta crise, je veux dire par là que tu dis bien "pas grand chose mais"...

Bien sur il y a toujours ce "mais" qui suit...

Mias le principal c'est que tu y croye Elise !!! Et tu es bien partie, malgrès cette petite crise, on ne peut pas tout effacer du jour au lendemain...Sa viendra progressivement...

Bats- toi toujours contre cette routine maladive ! Bats-toi et montre moi que tu peux y arriver...! Moi j'essai mais en vain...Enfin moi, c'est un autre problème....

Gros bisous et merci beaucoup pour tes zentils comm sur mon blog :D

Écrit par : KriSs | 23/02/2006

Les commentaires sont fermés.