20/02/2006

Thérapies et interrogations

Juste une petite interrogation mais non négligeable sur les thérapies les plus apropriées au traitement des tca, même si ,on le répète, chaque cas est unique....J'ai lu pas mal de choses sur les différentes thérapies existantes, et j'aimerais recevoir des témoignages de celles qui ont suivi et suivent actuellement des thérapies qui semblent faire leur effet dirons nous!
Pour ma part, j'ai commencé début janvier une thérapie chez un psychiatre avec des séances proches de la psychanalyse oú la parole est avant tout laissée au patient...alors ça va que j'ai des choses à dire, que j'essaie de travailler pas mal sur moi-même pour tenter de mieux appréhender ce qui ne tourne pas rond...mais il me manque des "pistes" à suivre, des directions explicites à prendre....
En attendant vos retours...

A bientôt

16:08 Écrit par Elise | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

... j'espère que ta thérapie va t'aider à y voir plus clair. La mienne n'a pas marché comme je l'aurais souhaité, je pense que j'aurais du faire une thérapie comportementale, ça m'aurait sûrement plus apporté!
Je t'embrasse et je pense à toi. Merci de tous tes commentaires sur mon blog ;-)

Écrit par : Lisanka | 21/02/2006

therapie Moi j'ai suivi une therapie comportementale très concrète, sur ce qu'il y avait à faire au jour le jour, avec beaucoup de dialogues. C'était bien, car je n'avais pas vraiment envie de parler toute seule; il fallait des réponses à mes questions.

Gros bisous

Lucie

Écrit par : Lucie | 22/02/2006

. On m'a dit qu'il y avait deux grandes familles de thérapeutes. Ceux qui vont te faire raconter ton enfance et chercher d'oèu vient ton trouble, puis aranger les choses. il paraît que ça peut être long. Il y a ceux qui vont plutôt voir le problèeme et chercher les solutions tout de suite. Je suis une thérapie de la deuxième cathégorie. Ma psy me fait aussi des fois imaginer des choses.

Par exemple, je crise quand je me sens insécure ou mal à l'aise. Elle m'a demandé de me rappeler dquand j'était petite un endroit ou j'allais me réfugier (moi j'allais à la salle de bains) et de m'imaginer à cet endroit quand ça va mal, de ressentir l'effet apaisant que je ressentait, etc. c'est un exemple, on en fait d'autres ausi. je pense que ça marche, même si les résultats se font un peu attendre....

Écrit par : leasophie | 22/02/2006

Les commentaires sont fermés.